Du harcèlement au cyberharcèlement

Nous connaissons le harcèlement scolaire, mais saviez-vous qu'avec une utilisation toujours plus accrue des nouvelles technologies de communication telles que les téléphones portables ou encore les réseaux sociaux, le harcèlement ne connait plus de limites et se poursuit en dehors de l'enceinte des établissements scolaires ? Dans ce cas, nous parlons de cyberharcèlement. 

Le cyberharcèlement, c'est quoi ?

Le cyberharcèlement se présente comme "un acte agressif, intentionnel perpétré par un individu ou un groupe d'individus au moyen de formes de communication électroniques, de façon répétée à l'encontre d'une victime qui ne peut facilement se défendre seule."

Tous les types de violence se produisent sur Internet. Cette forme de harcèlement se déroule majoritairement via les téléphones portables, les messageries instantanées (WhatsApp, Facebook Messenger, SMS,....), les forums, les chats, les jeux en ligne, les courriers électroniques, les réseaux sociaux, etc.

Le cyberharcèlement peut adopter de multiples visages :

  • Intimider, insulter, se moquer ou menacer en ligne
  • Répandre des rumeurs
  • Pirater des comptes et usurper l’identité numérique
  • Créer un sujet de discussion, un groupe ou une page sur un réseau social à l’encontre d’un camarade de classe
  • Publier une photo ou une vidéo de la victime en mauvaise posture
  • Procéder à du sexting (contraction de "sex" et "texting"). Il s'agit d' "images produites par des mineurs qui représentent d’autres jeunes et qui pourraient être utilisées dans le cadre de la pornographie infantile".

Des conséquences à long terme 

Le cyberharcèlement demeure avant tout du harcèlement. L'impact sur la victime et sur son environnement scolaire est aussi important que dans une situation de harcèlement dit "classique". Cependant, le cyberharcèlement se différencie du harcèlement sur plusieurs plans :
  • Une diffusion instantanée et de masse de messages qui peut atteindre une très large audience. Souvent, il est difficile voire impossible de reprendre le contrôle.
  • Le cyberharcèlement est une prolongation du harcèlement subi à l’école au domicile, sans temps de pause pour l’enfant. Il n'y a plus aucun espace de sa vie qui est protégé.
  • L'auteur des faits peut agir de manière anonyme sans jamais se dévoiler, ce qui peut augmenter l’angoisse de la victime.

Il est important de souligner que tous les contenus qui ont été diffusés peuvent demeurer en ligne et ce même si le harcèlement cesse.

Les élèves victimes de cyberharcèlement sont souvent également victimes de harcèlement au sein du cadre scolaire. Pour les harceleurs, internet offre une cour de récréation virtuelle dans laquelle ils peuvent poursuivre leurs actes. Le cyberharcèlement peut engendrer des conséquences graves sur le bien-être et la santé mentale des jeunes victimes. Compte tenu des spécificités de ce type de violence (anonymat, pouvoir de dissémination et public élargi etc.), ces conséquences seraient plus importantes que le harcèlement traditionnel. Contrairement à la violence ordinaire, les victimes sont très souvent seules face à l’écran et ne peuvent pas être aidées par leurs camarades. Exposée en continu (24h/24, 7j/7), la victime connaît un état d’insécurité permanent, et se sent encore plus isolée et fragilisée.

Patouch, une prévention aussi sur Internet

Patouch lutte au quotidien contre toutes les formes de violence impliquant les enfants et les adolescents. Elle traite notamment le cyberharcèlement et les dangers d'internet. Il est primordial de prévenir ces risques grâce à des campagnes de prévention efficaces et des cours de sensibilisation. Les programmes de prévention Patouch améliorent les aptitudes sociales (gestion de la peur, connaissance de ses limites, confiance en soi, etc.) et diminuent l’apparition des comportements violents. Ils font partie des stratégies les plus performantes de prévention de la violence chez les jeunes. Patouch a également déployé des zones de refuge à travers la Suisse romande pour assurer la sécurité de toutes personnes se sentant en danger. Une ligne d'aide est aussi mise en place: 0800 800 140.  


Vous souhaitez nous soutenir et encourager nos actions ? Je fais un don ❤


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La maltraitance des enfants pendant la période de Noël: une triste réalité

C'était juste pour déconner ?

Qu'est-ce que la violence ?